Budapest coffee tour 

FullSizeRender (9)

La semaine dernière s’est déroulé la World of coffee à Budapest  : salon qui réunissait tous les acteurs du café (importateurs, torréfacteurs, …) et où se sont déroulés les championnats mondiaux du café dans la catégorie; Latte art, Brewers Cups, Coffee in good Spirit, Cup Tasters et Cezve/Ibrik et on y était!

Malheureusement, aucun Français n’a pu monter sur le podium, même s’ils ont tous assurés! Un gros bravo à Mikaël Portannier (CIGS), Mikaël Humbert (Latte Art), Connor Bramley (Brewers) et Sébastien Maurer (cup tasters)… 

Le niveau était très très haut cette année et ne cesse d’augmenter chaque année… On a des cafés de plus en plus fins, des accessoires de plus en plus au top et de techniques des plus innovantes… Rien qu’en latte art, voyez comment le niveau a évolué en 5 ans:

Gagnante Latte Art 2012: Victoria Kashirtseva

latte art
crédit scae.es

 

 

Gagnant Latte Art 2017: Arnon Thitiprasert

latte-art-winner-winner
crédit: sprudgelive

 

Pffrt, brrt, psht,…

Mis à part le championnat, le salon aussi était très animés. Lorsque vous rentriez dans la salle d’expo, vous entendiez un bruit assez étrange, comme un fond sonore rythmé,… beaucoup de bla bla, mais aussi beaucoup de cuppings à la cuillère… pffft, pssht, ffrt,…

Alors qu’on a l’habitude de guetter et de faire la queue pour cupper aux expos, à Budapest on pouvait s’en donner à coeur joie car on en trouvait à tous les stands et surtout dans cet étrange chambre… la CUPPING ROOM….

FullSizeRender (11)

Un sorte de manège à café où on fait la chenille l’un derrière l’autre pour tous plonger nos cuillères dans les mêmes tasses et goûter 40 cafés différents sur 5 tables! Un vrai plaisir, surtout quand, comme dans les buffets des grands hôtels, on se retrouve avec le gars derrière qui vous pousse un peu de l’épaule, l’air de dire « bouge, j’ai envie de goûter le suivant »…

 

Un peu de bénévolat

IMG_6326Aller à Budapest pour applaudir les champions, boire deux, trois bières dans des « Ruin Bars«  (bar improvisé dans un immeuble abandonné) c’est bien, mais en profiter pour faire un peu de bénévolat et un coffee tour des coffee shop hongrois, c’est mieux… 😉

On vous parle souvent de volontariat dans le milieu du café ( -> Les 5 bonnes raisons d’être bénévole pour le café) et on y croit! « Notre photo, reporter, journaliste, éditrice, rédactrice en chef, aka moi-même, a profité du salon pour prendre un « shift » au stand de l’Espresso Bar.

Super bien organisé, il m’a suffit de faire un tour sur le site de l’organisateur, de regarder la liste des « shift », c’est-à-dire des créneaux de volontariat et de cocher la case, avec comme seule assurance pour eux, ma bonne foie. Et bien ça a marché, j’étais donc volontaire pour un shift de 13h à 17h en tant que barista à l’Espresso Bar!

Encore une très bonne expérience où le temps passe trop vite. Plein de rencontres, de baristas du monde entier derrière ce comptoir où selon le niveau, on est tantôt « lead barista » et tantôt « lead barista assistant »…  J’ai donc eu l’occasion d’apprendre deux, trois astuces, mais aussi de transmettre à mon tour à d’autres… A refaire!

 

Un pt’ Coffee Tour

FullSizeRender (17)

 

Bon, ce n’est pas très juste d’utiliser le mot « Budapest coffee tour » parce que j’avoue que je ne les ai pas tous fait … Budapest est une ville magnifique qui se divise en deux grandes parties par le fleuve de la Danube, à gauche Buda et à droite Pest. Je n’ai pas eu le temps de traverser à Buda, on va donc dire que c’est un coffee tour de Pest 😉

Plus d’une trentaine de coffee shops pour cette petite ville de 2 millions d’habitants (Paris 110 coffee shops pour 11 millions), on peut donc dire que le café de spécialité y est bien installé.

Tout d’abord au niveau du design, on trouve des formats de shop assez intéressants. La ville est dotée d’une architecture très impressionnante avec des grands immeubles ornés, et sculptés sous le courant d’Art nouveau et cela donne beaucoup de charme à certains.

On peut voir des petits shops bien discrets comme chez Double Shot, de belles devantures comme chez Espresso Embassy ou Budapest Baristas, le Warm Cup, qui partage le hall d’entrée avec un vieux cinéma en plein centre ou encore des coffee shops installés dans des cours intérieurs d’immeubles comme à Fekete ou Kontakt.

 

FullSizeRender (18)
Warm cup
FullSizeRender (23)
Kontakt
IMG_6416
Double shot
FullSizeRender (6)
Fekete
FullSizeRender (16)
Espresso Embassy
FullSizeRender (22)
Budapest Baristas

 

En ce qui concerne la carte des boissons, on trouve pas mal de torréfacteurs locaux et notamment beaucoup de Casino Mocca. J’ai beaucoup vu de Coffee Collective et ils n’hésitent pas à étoffer leur carte avec des boissons fraiches à base de café (Nitro, cold brew tonic, cold brew orange/ginger,…)

FullSizeRender (27)
Filtre chez Kontakt
FullSizeRender (14)
Casino Mocca et trophées chez Espresso Embassy
IMG_6423
Cold Brew orange/ gingembre chez Double shot
IMG_6388
Filtre Coffee collective chez Espresso Embassy

 

Je ne dirai pas que j’ai gouté de très bonnes extractions ou infusions dans tous les shops sans exception, mais une chose est sûr, la communauté de coffee lovers est très présente et elle évolue à une vitesse folle.

De plus,  la ville est magnifique et il y a des vols charters très très abordables… alors n’hésitez pas à aller y faire un tour pour le week end!

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s